Archives pour la catégorie politique

LA DETTE DE LA GRECE A PROVOQUE LA CHUTE DES PAYS DE LA ZONE EURO

La balance courante de la Grèce, qui était déficitaire déjà de l’ordre de 7

% du PIB au moment de l’entrée du pays dans l’euro, s’est effondrée à

partir de 2004, atteignant 15 % du PIB en 2007.

 

Puis elle a continué sur sa lancée, sans jamais rien changer a sa

gouvernance , en fraudant tous azymuts, sans retenue  !

 

Et maintenant elle se sent offusquée des déclarations de  CHRISTINE

LAGARDE.

 

Ne se sent-elle pas humiliée, la GRECE ,de ne pas rembourser ce qu’elle

doit, plongeant les autres Pays de la zône EURO dans un marasme

inextricable ? ?


 

selon  » www.atlantico.fr «    :

 

la dette publique grecque détenue par les banques grecques atteint 55 milliards d’euros. Ces banques ont été un relais puissant de transmission de la crise à l’ensemble de l’Europe.

Alors les marchés sont sortis de leur aveuglement. Le feu qui couvait dans le mégot a enflammé les broussailles environnantes, puis s’est propagé à toute la forêt des dettes européennes devant les pompiers impuissants. Il faut dire que les pompiers européens ont ceci de particulier qu’ils ne coopèrent pas. Ils n’ont pas les mêmes idées sur la manière de maîtriser le feu. Ils pensent qu’il revient aux habitants les plus directement menacés par l’incendie de faire la preuve qu’ils peuvent éteindre le feu eux-mêmes. Ils se contentent de fournir du matériel le plus chichement possible. C’est ainsi que la crise des dettes publiques européennes s’est propagée de pays à pays.


 

 

 

FLUX RSS

 

OU VA SE LOGER LA BETISE !

OU VA SE LOGER LA BETISE ! dans enseignement logo-147x23

Les élèves de CE1 et CM2 planchent sur des évaluations… pour rien ?

Publié le 21/05/2012 | 11:39 , mis à jour le 21/05/2012 | 12:03
Une élève de CE1, le 5 décembre 2011 dans une école de Seclin (Nord).

Une élève de CE1, le 5 décembre 2011 dans une école de Seclin (Nord).
(PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Un coup pour rien ? Quelque 1,6 million d’élèves de CE1 et de CM2 vont

plancher toute la semaine, à partir de lundi 21 mai, sur des évaluations

désapprouvées par le nouveau gouvernement.

 

 

Passés en CE1 et CM2, ces tests sont critiqués par les enseignants

depuis leur lancement par le gouvernement Fillon en 2009. Ils ont été

également épinglées par le Haut conseil de l’éducation (HCE). Dès le

10 mai, avant même son entrée en fonction, le nouveau ministre de

l’Education nationale, Vincent Peillon, avait expliqué qu’il était trop tard

pour les annuler, mais que les remontées nationales des résultats

seraient « suspendues ».

 

 

Un nouveau système d’évaluation promis pour l’été

Pour le nouveau ministre, ces évaluations « mélangent tout »« Dès l’été,

nous mettrons en place un nouveau système d’évaluation » a expliqué

Vincent Peillon, lundi, lors d’une visite à l’école primaire Claude-

Tournier de Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne), pour que « la

transparence ait lieu entre l’école de la République et l’ensemble des

citoyens ». 

 

« Ces évaluations doivent aider au progrès pédagogique des élèves, elles

ne peuvent pas servir à la communication gouvernementale et à des

statistiques erronées », a poursuivi le ministre socialiste, qui se livrait à

sa première visite d’école depuis sa prise de fonction. « Il n’y aura pas

de remontée [des résultats] au ministère pour faire des statistiques,

mettre en concurrence les écoles et fausser les résultats de l’école

française », a-t-il précisé.

 

 

 

FTVi avec AFP

 

 

Mon point de vue

 

Une évaluation est une évaluation qu’elle soit de droite ou de gauche.

Je trouve que ces évaluations auraient déjà dû être faites  il y a bien

longtemps.  L’enseignement ne va pas sans la discipline, et je crois que

dans nos établissements scolaires tout est à refaire.

 

L’école est à présent une vaste garderie ! !  les enfants en sortent sans

savoir ni lire ni écrire, ni compter (la base essentielle)

Ce que je retiens dans l’article ci-dessus c’est que les enseignants

critiquent l’évaluation !  auraient-ils peur d’être à leur tour évalués  ? ?

 

« Ces évaluations doivent aider au progrès pédagogique des élèves, elles

ne peuvent pas servir à la communication gouvernementale et à des

statistiques erronées », a poursuivi le ministre socialiste

A mon avis des évaluations servent à savoir  si, par exemple , un enfant de CM2 a acquis les bases essentielles, pour pouvoir suivre au lycée, je ne vois pas ce que vient faire la politique dans tout cela

 

 

« Il n’y aura pas de remontée [des résultats] au ministère pour faire des

statistiques, mettre en concurrence les écoles et fausser les résultats de

l’école française »,

Pour ma part, ce qui importe surtout , c’est l’avenir des enfants.  Que les écoles soient  mises en concurrence cela importe peu, quant à fausser les résultats de l’école française … elle est perdue corps et biens l’école française ! et cela dure depuis des décennies.

 

 


DOSSIER DE LA REDACTION « PLANET » sur N. SARKOSY : On remarquera leur belle objectivité….

 

Les privilèges de Monsieur SARKOSY sont-ils différents des autres anciens

Présidents  ? ?  pour la rédaction de « PLANET » il semblerait  qu’il soit le seul  à

grever le budget de l’Etat ! !

 

Je ne suis pourtant pas pro-Sarkosyste, mais l’injustice me donne de l’urticaire  ! !

 

A trop promouvoir la Présidence de François HOLLANDE ,  les journalistes finiront par nous en donner une indigestion :

 

La « vox populi » a raison quand elle déclare  :

 

 » marchandise trop vantée est à moitié dépréciée « 

 

 

D’où vient donc cet engouement des journalistes pour François HOLLANDE  ?

est-ce la compagne de celui-ci qui bénéficie d’une solidarité par trop visible

de la communauté journalistique  ? ?

 

Dossiers de la rédaction  » Planet «  

(« Planet Week-end » <splanetinfos@news.seniorplanet.fr>)


 

Les coûteux privilèges dont va bénéficier Sarkozy

 cliquez sur le titre ci-dessus pour lire l’article,  ou sur le paragraphe ci-dessous

DOSSIER DE LA REDACTION  Nicolas Sarkozy a perdu l’élection, mais en tant qu’ancien président, il va profiter de nombreux privilèges… à vie ! Voyages gratuits, bureaux mis à disposition, chauffeurs, indemnités… Tour d’horizon de ces avantages coûteux pour le contribuable.3

 

LA BAISSE DE 30 % DES SALAIRES DU GOUVERNEMENT NE REDUIT PAS LA DETTE …..

La baisse de 30 % des salaires du gouvernement ne réduit pas la dette , car

dans le même temps il y a eu une hausse du nombre de ministres, soit 14

en plus par rapport au gouvernement UMP.

Cette baisse représente seulement un symbole pour consoler les personnes

défavorisées qui peinent chaque jour .

 

 

Cette baisse sera sans doute compensée par des primes dites au mérite ! !

 

 

IL NE FAUT PAS REVER……….! 

 

 

 

Personne ne consent  à réduire ses privilèges,

sauf chez les petits salariés  où cela leur est imposé.

 

 

 

 

COMMENTEZ

 

FLUX  RSS

1...7891011

nouvel6ordre6mondial6danger |
Lapremiereclasseucao |
La debrouille solidaire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Isabellule
| Animateur2011
| Collegederosso1