Archives pour la catégorie Non classé

EN ROUTE VERS LE CHAOS SOCIAL

L’EFFONDREMENT ECONOMIQUE DE LA FRANCE S’ACCÉLÈRE :
EN ROUTE VERS LE CHAOS SOCIAL.
par François Asselineau – Union Populaire Républicaine, jeudi 28 février 2013, 15:25 ·

On a appris ce 28 février au matin que l’emploi intérimaire a chuté de -16,2% en janvier 2013 par rapport à janvier 2012, avec un repli toujours plus marqué dans l’Est de la France, le bâtiment et l’industrie.

 

Cette statistique n’est pas fournie par les services de l’État mais par « Prisme », (« Professionnels de l’Intérim, Services et Métiers de l’Emploi »), un organisme qui regroupe 600 professionnels du secteur.

 

Selon ce « baromètre Prisme », les régions de l’Est de la France sont les plus durement frappées :

  •  -33,5% en Alsace,
  • -29% en Franche-Comté,
  • -26,5% en Lorraine.

 

EN ROUTE VERS LE CHAOS SOCIAL 581937_10151525281792612_89153437_n

 

 

 

Par secteurs, le bâtiment et l’industrie sont comme le mois précédent les plus touchés :

  • BTP : -23%,
  • effectifs industriels : -19,1%.

Les services enregistrent quant à eux un repli de – 13%.

Le commerce recule de -7%.

Les transports baissent de -4,4%.

 

Toutes les qualifications subissent une baisse spectaculaire des effectifs, et notamment :

  • les ouvriers (-16,1% pour les non qualifiés, -17,9% pour les qualifiés)
  • les cadres et professions intermédiaires : -16,5%.

 

La baisse est à peine moins dramatique pour les employés (-11,9%).

 

 

——————————————————————-

CONCLUSION : NON-ASSISTANCE À PEUPLE FRANÇAIS  

EN DANGER D’APPAUVRISSEMENT ACCÉLÉRÉ

 ——————————————————————–

 

 

Ce baromètre est réalisé chaque mois à partir de données transmises par un panel d’entreprises représentant 80% de l’emploi intérimaire.

 

Le travail temporaire, auquel a notamment recours l’industrie (près de la moitié des effectifs de l’intérim), est réputé précurseur des évolutions du marché de l’emploi.

 

Les évolutions catastrophiques que vient de révéler Prisme laissent donc augurer un effondrement de l’emploi dans les mois qui viennent.

 

La politique de rigueur encore plus sévère exigée par la Commission européenne, la BCE et l’Allemagne, dans l’objectif démentiel de « sauver l’euro », ne peut qu’aggraver encore cette tendance funeste.

 

Pour cause d’euro et de « construction européenne », la France poursuit ainsi son effondrement et se précipite vers le chaos social. Les dirigeants français, entièrement dans la main de l’oligarchie euro-atlantiste sont coupables de non-assistance à peuple en danger d’appauvrissement généralisé et accéléré.

 

 

François ASSELINEAU

 

28 février 2013

creation de MELODINE mon nouveau blog

creation de MELODINE mon nouveau blog cottage-immo-4

Je vous souhaite la bienvenue sur « MELODINE »

mon nouveau blog.

 

melodine.unblog.fr

.

Peut-être me connaissez-vous déjà, je suis

« coline3 « l’auteur des sites suivants :

.

- ESPERANCE arts, lien, politique, poésie,

.

- ESPOIR ET LIBERTE

.

Ces sites ne sont pas fermés je continuerai d’y

écrire des articles.

 

 

 

FLUX  RSS

.

la vengeance DES MISEREUX

 (MICHEL DEGROIZE)

 

 

 La vengeance des miséreux.

 

 

Lorsque à l’orée de nos destinées, nos regards se portent,

Un immense cri de détresse envahie le monde.

Sur les restes débridés de nos colères éteintes;

Les culs terreux de basses fosses,

Dans la fange, plongent.

 

Que diriez-vous madame,

De ce chien qui sans ivresse sous votre nez la rue traverse,

Quel crétin n’est-ce pas ?

Que se jeter ainsi sous les roues du trépas ?

Que diriez-vous madame de cet enfant,

Qui nu joue dans le caniveau,

Quel cochon n’est ce pas?

Que de tomber aussi bas ?

 

Lorsque à l’orée de nos destinées

Nos regards croisent dame éternité,

Un immense cri de détresse envahie notre pauvresse.

Sur les restes calcinés de nos pensées;

Les affamés de pouvoir sur nous se jettent,

Dans la fange nous replongeons.

 

Que diriez-vous messieurs

De cet homme pliant sous le fardeau de vos galères,

Quelle pitié n’est-ce pas ?

Que de le voir ainsi porter le bât ?

Que diriez-vous messieurs,

De cette femme qui sous les larmes maudit les cieux,

Quelle bécasse n’est-ce pas ?

Que se lamenter sur ce sort si peu envieux.

 

Lorsque à l’orée de nos destinées,

Nos regards croiseront les vôtres,

Un immense cri de douleur montera de vos gorges,

Sur le parvis de l’échafaud,

Vos têtes couronnées mortes,

Se souviennent longtemps

Des misères qu’elles purent faire,

Sans un cri de vengeance dans la fange,

On vous plonge.


Par Michel Degroise – Communauté : Les Fleurs de lumière

 

QU’EN  PENSEZ-VOUS  ??

 

FLUX  RSS

MA PATRIE ( COPIE D’UN ELEVE DE CLASSE DE 3ème EN 1976 LAUREAT NATIONAL DANS UN CONCOURS

MA PATRIE ( COPIE D'UN  ELEVE  DE  CLASSE  DE  3ème  EN  1976  LAUREAT  NATIONAL DANS  UN  CONCOURS scan12
scan-115
scan-26
scan-35
scan-41
scan-52
scan-62
scan-72
scan-83
scan-91
scan-101
scan-114
scan-122
scan-133
scan-141
scan-152
scan-162
scan-172
scan-181
scan-191
scan-201
scan-213

scan-222

 

 

 

 

 

 

 

 

 


scan-233

humour….

 

RESOLUTION

 

 

Un couple  marié depuis 20 ans  faisait l’amour dans le noir depuis toujours, à la demande du mari.  Après 20 ans, la femme trouva cette situation ridicule  et décida de perdre cette habitude stupide.
Un soir au milieu de leurs ébats fougueux et romantiques, elle  alluma la lumière ……… elle  baissa les yeux et vit que son
mari tenait un appareil électrique dans la main … Un vibromasseur! doux, long et  vraiment merveilleux.

très en colère, elle s’écria :
minable impuissant !!« Comment as-tu pu me tromper pendant toutes ces années?
Son mari  répliqua très   calmement: : « D’accord »

Je vais tout t’ expliquer .. .. ……    et tu m’expliqueras d’où viennent nos enfants !!

 

humour.... mes-dessins-humoristiques
.
.
.
.
La blague du jour
.
Une association de nains a monté un club de football, et, chaque dimanche, ses équipes jouent l’une contre l’autre. Après le match, tous vont dans un café où on leur réserve la salle du premier pour boire un vin chaud. Un dimanche un client déjà éméché, accoudé au comptoir, voit soudain descendre dans l’escalier un, deux, puis trois, cinq, dix puis onze nains en maillot bleu qui traversent la salle, passent devant lui, et sortent dans la rue… Il se frotte les yeux et recommande un whisky. A peine l’a-t-il bu qu’il voit un, deux, cinq, dix puis onze nains en maillot rouge descendre à leur tour l’escalier, passer devant lui, et sortir dans la rue. Alors il appelle le propriétaire du bistrot et lui dit à l’oreille :
– Patron, je voudrais pas vous inquiéter, mais je vous signale que votre baby-foot se fait la malle.
.
.
.
devinettes
.
.
6+6+6+6+6+…=..
SUR UN POMMIER IL Y A 6 BRANCHES.
.
SUR CES 6 BRANCHES IL Y A 6 BRANCHES

SUR CES 6 BRANCHES IL Y A 6 BRANCHES

SUR CES 6 BRANCHES IL Y A 6 BRANCHES

ET SUR CES 6 BRANCHES IL Y A ENCORE 6 BRANCHES

ET SUR CES 6 BRANCHES IL Y A 6 POIRES


COMBIEN Y-A-T-IL DE POIRES ?


.
il faut bien rire un peu !
.

 .

ile.jpg faux.jpg bille.jpg un.jpg rire.jpg un.jpg p.jpg apostrophe oeufs.jpg ptexcla.jpg
12345...12

nouvel6ordre6mondial6danger |
Lapremiereclasseucao |
La debrouille solidaire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Isabellule
| Animateur2011
| Collegederosso1