Archives pour la catégorie absurdite

REGIME COTON ET AUTRES ABSURDITES

Le régime coton : un phénomène inquiétant pour nos ados

Le régime coton : un phénomène inquiétant pour nos ados

Par Pauline Capmas-Delarue, le 28 janvier 2014

Porter un corset pour moins manger, se nourrir de savon ou encore avaler volontairement un vers solitaire… Tout cela vous semble insensé ? Ce sont pourtant des régimes très répandus sur les podiums. Et le dernier en vogue est le « Cotton Ball Diet » qui, comme son nom l’indique, consiste à se nourrir de boules de coton, imbibées de jus d’orange ou de smoothie. Une pratique aussi absurde que dangereuse…

Tutoriels sur Youtube et groupes Facebook foisonnent, remplis d’astuces pour avaler coton et morceaux de Kleenex plus facilement… Ce phénomène qui fait fureur outre Atlantique et chez nos voisins britanniques arrive aussi en France. Ses adeptes : des adolescentes.  Directement inspiré des pratiques des mannequins, ce « régime » promet de faire disparaître la sensation de faim, si désagréable lorsqu’on ne mange pas. Bourrez donc votre estomac de coton pour ressentir la satiété, sans oublier le jus d’orange, pour les vitamines !

Pommettes saillantes, thigh gap (le fameux écart entre les cuisses), voilà les canons de beauté véhiculés par le monde de la mode. Et les adolescentes sont prêtes à tout pour ressembler à leurs idoles, persuadées que c’est en devenant squelettiques qu’elles vont plaire. Mais outre le côté absurde de la chose, manger du coton est aussi très dangereux. Malnutrition, étouffement, intoxication aux produits chimiques et obstruction intestinale sont les risques encourus par les adeptes de cette méthode. Qui peut, à terme, causer la mort. Un peu de sport et une alimentation équilibrée, ça semble moins risqué non ?

 

♥♥ Serions-nous devenus fous ??.♥♥

 

FILLON – COPE -COPE – FILLON

Cela fait trop longtemps  que ça dure ! qu’importe à la population qui sera le Président de l’UMP c’est une affaire interne au Parti et  ses militants, pas à la FRANCE entière

Décidément le bon goût n’est pas la qualité principale des hommes politiques ; Quel besoin malsain   les incite à exhiber leurs différends? qu’ils lavent leurs linges sales en famille, et quand tout sera terminé qu’ils annoncent leur décision une bonne fois pour toutes.

Leur chamaillerie n’est pas digne de ce qu’on peut attendre d’un homme d’état, et je pense que c’est une faiblesse d’afficher publiquement  leur incapacité à organiser un vote interne sans histoire.

Lors de la présidentielle de 2017 les Français se souviendront de la comédie qu’ils nous ont infligée pour une affaire si peu intéressante, et hésiteront, à juste raison, à donner le pouvoir à des candidats aussi incompétents, instables et belliqueux.

 

la fraude toujours la fraude, au plus haut niveau de la nation. Et l’on voudrait que le peuple fasse confiance, et aille voter  ???

pour accéder au pouvoir que ne feraient-ils pas !!!!

 

Le trésorier de l’UMP claque la porte et se paye Copé

Publié le 26/11/2012 | 13:59 , mis à jour le 26/11/2012 | 15:24
Le trésorier national de l'UMP, Dominique Dord.

Le trésorier national de l’UMP, Dominique Dord.

(CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

CHAOS A L’UMP – Il quitte le navire en pleine tempête, non sans dénoncer les méthodes du capitaine. Le filloniste Dominique Dord, député UMP de Savoie, a annoncé lundi 26 novembre au Dauphiné Libéré qu’il démissionnait de son poste de trésorier national de l’UMP, « ne pouvant plus supporter l’ambiance au sein de la direction du parti ». Alors que la guerre bat son plein au sein du parti, le député-maire d’Aix-les-Bains (Savoie) déclare qu’il se « refuse à cautionner la mascarade qui se joue actuellement ». Il précise au quotidien régional qu’il présentera sa démission dans l’après-midi.

Dans son communiqué, Dominique Dord dénonce « l’utilisation des moyens du parti pendant la campagne électorale en vue de l’élection à la présidence de l’UMP qui n’a profité qu’à un seul candidat, Jean-François Copé ».  Quelle est la teneur des accusations portées contre le clan Copé par le trésorier démissionnaire ? 

L’utilisation des moyens de communication… 

Dominique Dord estime que le camp copéiste a utilisé « abusivement » les moyens du parti et dénonce un « mélange des genres effarant » et des « moyens de communication du parti mobilisés au seul profit » de député-maire de Meaux. « L’égalité de traitement entre candidats aurait dû être absolument garantie. Cela n’a pas été le cas. » Exemples concrets à l’appui, il assure que « le site internet [de l'UMP] a compté en moyenne quatre photos de lui [Jean-François Copé] en une chaque jour depuis le mois de juillet », puis évoque « la redoutable machine à SMS et mails » du parti. Selon lui, elle « a marché à plein régime auprès de milliers de militants (…). »

… et des moyens humains et financiers 

Le trésorier assure par ailleurs que Jean-François Copé aurait bénéficié d’une  »équipe de collaborateurs salariés de l’UMP, largement rémunérée », constituée d’une dizaine de cadres autour de Jérôme Lavrilleux, représentant du maire de Meaux au sein de la Cocoe. Selon l’élu, « on peut évaluer à plus de 200 000 euros l’avantage représenté, sur quatre mois, par la prise en charge de cette équipe salariée par le mouvement. »

Enfin, Dominique Dord cite, en vrac,  »les notes de frais des collaborateurs, ou l’achat par l’UMP du livre de campagne de Jean-François Copé, pour plus de 3 000 euros… »

Des cadres écartés du parti

Enfin, Dominique Dord met en doute la façon dont « la Cocoe arbitrait les débats ». Il assure que « deux cadres de la rue de Vaugirard ont eu le malheur de faire connaître leurs scrupules ou leurs objections. Ils ont été sermonnés par Eric Césari et ne sont plus dans la maison aujourd’hui. » Sont alors cités David Biroste,  »directeur des affaires juridiques, secrétaire de la Cocoe et de la Commission des recours (…) licencié à quelques semaines du scrutin pour faute grave », et  Christophe Laroche. Ce dernier, « directeur informatique, ayant la haute main sur les fichiers, a préféré partir (…), écœuré par l’usage inéquitable du fichier du mouvement qu’on lui demandait de mettre en œuvre« , note le trésorier démissionnaire pour appuyer sa démonstration à charge.

Dans son communiqué, Dominique Dord rappelle avoir « accepté la mission de trésorier de l’UMP en 2010 dans un esprit de confiance accordé par Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand, alors secrétaire général du parti ». « Les conditions ont malheureusement changé », note-t-il. 

Francetv info avec AFP

 

 

FLUX  RSS

????????????????????????????????????? !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Rire ou pleurer…..de rire…

Rire ou pleurer.....de rire... dans Europe DesprogesEurope: Bruxelles va demander une rallonge budgétaire de « plusieurs milliards »

 Pour régler toutes les dépenses en 2012…

 

La Commission européenne va être contrainte de présenter un budget rectificatif et de demander une rallonge de « plusieurs milliards » d’euros aux Etats membres pour régler toutes les dépenses en 2012, a annoncé mercredi le commissaire au Budget Janusz Lewandowski.

« Fin décembre 2011, nous avons reçu des demandes de remboursement pour 15 milliards d’euros. 10 de ces 15 milliards ont été reportés sur 2012, ce qui crée des difficultés », a-t-il expliqué au cours d’une conférence de presse.

« Nous nous attendons à ce que plusieurs milliards manquent et nous allons devoir présenter un budget rectificatif afin d’être capables de payer les factures éligibles en 2012″, a-t-il ajouté.

M. Lewandowski n’a pas précisé quand il comptait effectuer cette démarche, mais cette demande devrait être formulée « à l’automne », a précisé son entourage. Le commissaire demandera alors aux Etats membres d’augmenter leurs contributions nationales.

Les gouvernements des Vingt-Sept avaient taillé dans le budget 2012 et limité les dépenses à 129 milliards d’euros, soit une coupe de 4 milliards par rapport aux propositions de la Commission et du Parlement européen, pour mettre le budget communautaire au diapason de la rigueur imposée à l’Europe par la crise financière.

« Il s’agit d’un budget d’austérité », avait alors déploré le commissaire Lewandowski, qui avait déjà mis en garde contre le risque de « ne pas pouvoir payer toutes nos factures ».

Les faits lui ont donné raison. Il avait annoncé en mars au Parlement européen avoir des difficultés pour trouver 11 milliards d’euros afin de rembourser aux Etats les factures présentées par eux fin 2011. Et il avait indiqué travailler à un projet rectificatif nécessaire pour au moins la moitié de cette somme.

 

SOURCE  / Un blog.fr politique

 

 

on marche sur la tête !!!!

nouvel6ordre6mondial6danger |
Lapremiereclasseucao |
La debrouille solidaire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Isabellule
| Animateur2011
| Collegederosso1