Archive pour mars, 2013

EN ROUTE VERS LE CHAOS SOCIAL

L’EFFONDREMENT ECONOMIQUE DE LA FRANCE S’ACCÉLÈRE :
EN ROUTE VERS LE CHAOS SOCIAL.
par François Asselineau – Union Populaire Républicaine, jeudi 28 février 2013, 15:25 ·

On a appris ce 28 février au matin que l’emploi intérimaire a chuté de -16,2% en janvier 2013 par rapport à janvier 2012, avec un repli toujours plus marqué dans l’Est de la France, le bâtiment et l’industrie.

 

Cette statistique n’est pas fournie par les services de l’État mais par « Prisme », (« Professionnels de l’Intérim, Services et Métiers de l’Emploi »), un organisme qui regroupe 600 professionnels du secteur.

 

Selon ce « baromètre Prisme », les régions de l’Est de la France sont les plus durement frappées :

  •  -33,5% en Alsace,
  • -29% en Franche-Comté,
  • -26,5% en Lorraine.

 

EN ROUTE VERS LE CHAOS SOCIAL 581937_10151525281792612_89153437_n

 

 

 

Par secteurs, le bâtiment et l’industrie sont comme le mois précédent les plus touchés :

  • BTP : -23%,
  • effectifs industriels : -19,1%.

Les services enregistrent quant à eux un repli de – 13%.

Le commerce recule de -7%.

Les transports baissent de -4,4%.

 

Toutes les qualifications subissent une baisse spectaculaire des effectifs, et notamment :

  • les ouvriers (-16,1% pour les non qualifiés, -17,9% pour les qualifiés)
  • les cadres et professions intermédiaires : -16,5%.

 

La baisse est à peine moins dramatique pour les employés (-11,9%).

 

 

——————————————————————-

CONCLUSION : NON-ASSISTANCE À PEUPLE FRANÇAIS  

EN DANGER D’APPAUVRISSEMENT ACCÉLÉRÉ

 ——————————————————————–

 

 

Ce baromètre est réalisé chaque mois à partir de données transmises par un panel d’entreprises représentant 80% de l’emploi intérimaire.

 

Le travail temporaire, auquel a notamment recours l’industrie (près de la moitié des effectifs de l’intérim), est réputé précurseur des évolutions du marché de l’emploi.

 

Les évolutions catastrophiques que vient de révéler Prisme laissent donc augurer un effondrement de l’emploi dans les mois qui viennent.

 

La politique de rigueur encore plus sévère exigée par la Commission européenne, la BCE et l’Allemagne, dans l’objectif démentiel de « sauver l’euro », ne peut qu’aggraver encore cette tendance funeste.

 

Pour cause d’euro et de « construction européenne », la France poursuit ainsi son effondrement et se précipite vers le chaos social. Les dirigeants français, entièrement dans la main de l’oligarchie euro-atlantiste sont coupables de non-assistance à peuple en danger d’appauvrissement généralisé et accéléré.

 

 

François ASSELINEAU

 

28 février 2013

le vote blanc en passe d’être reconnu

 

le vote blanc en passe d'être reconnu dans politique 7747853908_un-electeur-glisse-son-bulletin-dans-une-urne-installee-dans-un-bureau-de-vote-lillois-le-6-mai-2012

 

Les votes blancs pourraient bientôt être comptabilisés séparément des votes nuls. Le Sénat a en effet donné son feu vert ce jeudi à un projet de loi en ce sens. Déjà adopté en première lecteur à l’Assemblée nationale, le texte vient d’être validé par le Sénat. Il va donc repartir à l’Assemblée pour une seconde lecture. Une question qui revient régulièrement sur le tapis depuis une vingtaine d’années, mais n’a jamais abouti.

« Le gouvernement est favorable à cette initiative qui permet de mieux apprécier le phénomène du vote blanc », a déclaré Alain Vidalies, ministre des Relations avec le Parlement, pour qui « le message de citoyens qui se sont déplacés pour effectuer leur devoir électoral ne peut être considéré comme négligeable ». Mais si le vote blanc est en passe d’être reconnu, il ne sera en revanche pas pris en compte dans les suffrages exprimés. En 2012, lors de l’élection présidentielle, les bulletins blancs et nuls représentaient environ des 6% des suffrages. Pour certains, il est nécessaire de les prendre en compte au même titre que les autres.

« En votant blanc, l’électeur lance un appel aux politiques : proposez-moi une autre politique ou un autre candidat. Pour prendre en compte réellement cette affirmation politique, il est nécessaire de comptabiliser le vote blanc dans les suffrages exprimés » estime par exemple l’écologiste Hélène Lipietz.

Si le texte ne va donc pas assez loin pour certains élus, il est en tout cas en bonne passe de voir le jour. Jusqu’à aujourd’hui, une trentaine de projets de loi ont déjà été déposés sans qu’aucun ne soit finalement voté.

Le 01/03/2013 à 07:05 –

 (www.planet.fr )

 

 

 oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

 

Je suis d’accord avec l’auteur de l’article ci-desus losqu’il dit qu’un

vote blanc exprime l’idée qu’aucun des candidats présentés pour

l’élection et la politique qui se rattache à chacun d’eux, ne

retient l’attention de l’électeur.

 

r.
vote-urne-bulletin-MAXPPP-930620_scalewidth_630 dans politique
(Europe 1.fr )  article écrit Par Marc-Antoine Bindler avec agences

Ce que cela va changer. Pas grand-chose. Jusqu’à présent, le décompte des votes aboutissait sur deux données. Première donnée, la proportion de suffrages exprimés, dont le président de la République doit remporter la majorité absolue (plus de 50%) pour être élu : ce sont l’ensemble des votes valides, moins les bulletins nuls et les votes blancs. Seconde donnée, la proportion de bulletins nuls et de votes blancs. Désormais le vote blanc et les bulletins nuls donneront deux données.

Le budget rectificatif 2012 est voté© MAXPPP

On connaitra donc désormais trois données à l’issue du vote : la proportion de suffrages exprimés, la proportion de vote blancs et la proportion de bulletins nuls, sans que cela ait une incidence sur les règles de calcul de la majorité absolue.

Selon le député PS Pierre-Yves Le Borgn’, l’aspect du texte de loi d’origine visant à ce que les votes blancs soient comptabilisés dans les suffrages exprimés, aurait, entre autres, « conduit Jacques Chirac en 1995 et François Hollande cette année à accéder au pouvoir suprême sans majorité absolue ».

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

 

En fait, avec cette nouvelle loi, on mettrait 

juste l’accent sur le fait que les Présidents

cités ci-dessus ont accédé au pouvoir sans

majorité absolue, donc

illégalement pour parler franc.

 

cela remettrait peut-être les pendules à l’heure pour une prochaine

élection, les candidats réfléchiraient  peut-être davantage avant

d’avancer des propos mensongers sur toute la ligne, sans

vergogne.

 

En réalité de tricher sans scrupule, ne rapporte rien :

Monsieur HOLLANDE est descendu au « hit-parade » des politiciens

d’une façon vertigineuse, tant et si bien que même les siens l’ont

en partie abandonné, à peine 1 an après son élection !!

 

Comme disait ma mère :

« Tous les noeuds arrivent au peigne »

 

 

 

FLUX  RSS
12

nouvel6ordre6mondial6danger |
Lapremiereclasseucao |
La debrouille solidaire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Isabellule
| Animateur2011
| Collegederosso1