la vengeance DES MISEREUX

La vengeance des miséreux 

 (MICHEL DEGROIZE)

 

 

 La vengeance des miséreux.

 

 

Lorsque à l’orée de nos destinées, nos regards se portent,

Un immense cri de détresse envahie le monde.

Sur les restes débridés de nos colères éteintes;

Les culs terreux de basses fosses,

Dans la fange, plongent.

 

Que diriez-vous madame,

De ce chien qui sans ivresse sous votre nez la rue traverse,

Quel crétin n’est-ce pas ?

Que se jeter ainsi sous les roues du trépas ?

Que diriez-vous madame de cet enfant,

Qui nu joue dans le caniveau,

Quel cochon n’est ce pas?

Que de tomber aussi bas ?

 

Lorsque à l’orée de nos destinées

Nos regards croisent dame éternité,

Un immense cri de détresse envahie notre pauvresse.

Sur les restes calcinés de nos pensées;

Les affamés de pouvoir sur nous se jettent,

Dans la fange nous replongeons.

 

Que diriez-vous messieurs

De cet homme pliant sous le fardeau de vos galères,

Quelle pitié n’est-ce pas ?

Que de le voir ainsi porter le bât ?

Que diriez-vous messieurs,

De cette femme qui sous les larmes maudit les cieux,

Quelle bécasse n’est-ce pas ?

Que se lamenter sur ce sort si peu envieux.

 

Lorsque à l’orée de nos destinées,

Nos regards croiseront les vôtres,

Un immense cri de douleur montera de vos gorges,

Sur le parvis de l’échafaud,

Vos têtes couronnées mortes,

Se souviennent longtemps

Des misères qu’elles purent faire,

Sans un cri de vengeance dans la fange,

On vous plonge.


Par Michel Degroise – Communauté : Les Fleurs de lumière

 

QU’EN  PENSEZ-VOUS  ??

 

FLUX  RSS

 

nouvel6ordre6mondial6danger |
Lapremiereclasseucao |
La debrouille solidaire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Isabellule
| Animateur2011
| Collegederosso1