le vote des étrangers dans les élections communales est une hérésie – identite nationale

identité nationale

28 novembre 2009 j’écrivais

J’ai 67 ans, mon père était FRANCAIS, et ma mère d’origine ITALIENNE naturalisée FRANCAISE. Mon père s’est toujours opposé à ce que ma mère  nous apprenne l’ITALIEN à mon frêre et à moi, il prétendait que nous nous ferions remarquer par les autres enfants, et que nous serions mis à l’index ; il serait toujours temps pour nous d’apprendre l’ITALIEN plus tard. Sa méthode n’a pas été mauvaise, nous n’avons jamais souffert de discrimination, nous nous comportions en  » bon petit français « , mais cela ne nous empêchait pas de dire que notre mère était d’origine ITALIENNE, d’ailleurs cela s’entendait par son accent, mais tout le monde l’adoptait : elle se comportait comme une FRANCAISE de souche.

 C’est pourquoi je dis NON les FRANCAIS  ne sont pas racistes ; la seule chose qu’ils ne tolèrent pas c’est qu’on s’installe chez eux et qu’on leur impose une manière de vivre qui n’est pas la leur. EST-CE UN CRIME ? lorsque je vais chez des amis où à l’Etranger je m’adapte à leur façon de vivre, je n’impose pas ma loi, c’est la politesse qui me dicte ce comportement. Si je désire vivre à ma manière, je reste chez moi. 

 

12 Miniature

MARIA CALLAS La Traviata, Addio del passato 1953

 

De mes origines italiennes, j’ai hérité du goût de la musique en général, des belles voix en particulier, et des chansons qui font vibrer…….. j’aime beaucoup les pâtes également dans un tout autre ordre d’idée :  Rien, en somme, qui ne puisse s’intégrer à la culture française.

 

le vote des étrangers dans les élections communales est une hérésie

le 14 janvier 2010 j’écrivais

Il est inadmissible de faire voter les étrangers aux élections communales pour la bonne raison que dans certaines communes ou il y a une majorité d’étrangers les décisions prises au plan communales seraient en faveur de ces derniers. J’imagine le scénario qui pourrait se produire : les allogènes se regrouperaient dans certaines communes un peu à la manière des américains, où il y a des quartiers de noirs, des quartiers d’asiatiques etc…… Alors que justement il faudrait faire le contraire : éparpiller les étrangers parmi la population française pour les aider à mieux s’intégrer.

Il est vrai que certains étrangers sont en France depuis de nombreuses années, et qu’ils participent à la vie économique du pays. Dans ce cas pourquoi n’optent-ils pas pour la naturalisation française ? Ils auraient alors le droit de se rendre dans les urnes, non seulement pour les éléctions communales, mais pour toutes les élections

Je dois ajouter que je suis hostile à la double nationalité. Il faut choisir.

 

commentaires : flux RSS

 

nouvel6ordre6mondial6danger |
Lapremiereclasseucao |
La debrouille solidaire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Isabellule
| Animateur2011
| Collegederosso1