Archive pour 3 septembre, 2012

petit rappel aux parents d’élèves…. APPRENEZ LEURS LES DEVOIRS DE POLITESSE DE RESPECT etc…

lettre aux parents d’élèves

20 janvier 2010 j’écrivais ce texte, qui est toujours d’actualité…….


Pourquoi tant d’absentéisme chez les enseignants ? vous l’êtes vous déjà demandé ? Ils sont fatigués de l’outrecuidance de leurs élèves, qui les insultent, les agressent, sabotent leurs cours. Le rôle des parents est de donner une bonne éducation à leurs enfants, en leur apprenant la politesse, à respecter autrui, à leur expliquer la différence entre le bien et le mal, en leur expliquant aussi l’utilité de l’école, qui, il n’y a pas si longtemps n’était pas obligatoire. Les enfants du peuple ne pouvaient accéder qu’aux tâches les plus ingrates et les plus dures , car pour une grande majorité ils ne savaient ni lire ni écrire, et ne pouvaient prétendre à des métiers moins pénibles.

A l’heure actuelle, il faudrait plusieurs enseignants dans une même classe pour faire régner l’ordre….et encore ! ! peut être faudrait-il un gardien de la paix dans les cas si souvent observés où les adolescents sont armés.

Il est temps de redresser la situation et de se montrer plus autoritaire à la maison, comme à l’école, ou bien tous les impôts de la nation seront employés à l’éducation nationale pour finalement obtenir un résultat très médiocre.

 

apprenez à vos enfants les devoirs de réserve, de politesse, de respect,  apprenez leur aussi   à reconnaître ce qui est digne, et ce qui ne l’est pas, apprenez-leur à  reconnaitre le mérite d’une belle  action,  à percevoir les qualités intrinsèques d’un être humain. (la bonté, la tolérance, l’intelligence, la finesse d’esprit, la générosité etc….) inclinez les vers une vie harmonieuse  qui les satisferont, engagez-les à progresser vers le but qu’ils veulent atteindre, ils en seront particulièrement heureux. Félicitez-les quand ils le méritent.

Apprenez-leur également à rejeter l’agressivité, la violence, la vulgarité, la lâcheté, la fatuité tout ce qui fait mal, ou qui humilie, ce qui est cruel.  Désapprouvez des comportements nuisibles pour autrui : la moquerie,la  méchanceté, l’envie qui pousse au vol, la curiosité malsaine qui renvoie à la drogue, l’intempérance en général.

 

commenter : flux RSS

C’EST LA RENTREE ! ! ! : Chansons enfantines et poème.

C’EST LA RENTREE ! ! : Chansons enfantines et poème

Posté dans 3 septembre, 2012 dans chansons nostalgie.

 

Je me demande si les parents modernes chantent encore des chansons à leurs enfants pour les endormir  et les rassurer, leur montrer qu’ils les aiment  ?  ou bien les autorisent-ils à regarder un dessin animé à la télévision avant de dormir ? cette seconde version me parait  beaucoup trop impersonnelle, ils ne s’impliquent pas assez  dans la vie de leurs petits, qui réclament leur présence. Ils peuvent aussi raconter une histoire. S’ils agissent ainsi, les enfants garderont de leurs parents d’inoubliables souvenirs, et surtout le sentiment  d’avoir été aimés, d’avoir vécu des moments de tendresse impérissables.

Je constate que dans la majorité des cas, les parents prouvent leur amour, en « mettant la main au porte-monnaie » en comblant l’enfant sur le plan matériel, c’est triste ! ou bien en le laissant faire ce qu’il désire : ce n’est pas ce que j’appelle de l’éducation ! c’est du gavage, dans le but d’avoir la paix. Les petits enfants d’aujourd’hui hurlent leur mécontentement, et leur tristesse dans les lieux publics, ils ne sont pas heureux et ils le crient : ils aimeraient bien vivre dans le calme, mais on les jette dans la fournaise de l’angoisse, dans la course de tous les jours, alors qu’ils aimeraient jouer tranquillement sans stress. Pour avoir une jeunesse sereine, il faut la plonger dans la sérénité, et je suis convaincue que toute la face du monde en serait changée.

Ces petits enfants ballotés par la vie, deviendront des adolescents à problèmes, toujours en quête de matériel, d’argent, de clinquant, ils  seront d’éternels inassouvis, ils rechercheront la facilité, l’argent facilement gagné. Dans la drogue et l’alcool, ils chercheront à oublier qu’ils sont malheureux. C’est l’escalade vers la délinquance, qu’on observe jour après jour.

« ET  LA  TENDRESSE  « BORDEL »  ? ? »

 

UN GRAND GARÇON

 

L’an passé, cela va sans dire,

J’étais petit; mais à présent

Que je sais compter, lire, écrire:

C’est bien certain que je suis grand.

Quand sur les genoux de ma mère

On me voyait souvent assis.

J’étais petit la chose est claire:

J’avais cinq ans, et j’en ai six.

Maintenant, je vais à l’école:

J’apprends chaque jour ma leçon.

Le sac qui pend à mon épaule

Dit que je suis un grand garçon.

Quand le maître parle, j’écoute.

Et je retiens ce qu’il me dit,

Il est content de moi, sans doute,

Car je vois bien qu’il me sourit.

 

 

  1. Vues 5 160 J'aime 7 Je n'aime pas 0 Commentaires 8
  2. Le petit homme arrivera t-il à s’endormir ??


Petit homme tu pleures,

J’connais ton chagrin,

Quelqu’un t’a cassé ta belle auto,

Va faut pas t’en faire,

Petit homme c’est l’heure de faire dodo


Ton ami Jean-Pierre, t’a gagné tes billes

Papa t’en rachètera bientôt

 

enfant036.gif

Va faut pas t’en faire,

petit homme c’est l’heure de faire dodo

 

 

T’as joué au soldat

t’as gagné la bataille

L’ennemi est décimé.

Assez de mitraille,

range ton canon,

Ce soir la guerre est terminée


La journée s’achève, plus de stratégie,

C’est l’heure où l’on couche les héros

L’heure des beaux rêves,

Petit homme, c’est l’heure de faire dodo

 

Quand tu s’ras un homme

Un homme pour de bon

Tu feras c’que tu voudras

Mais tu n’es en somme, qu’un tout petit garçon

Que le sommeil va prendre dans ses bras

Petit homme, c’est l’heure de faire dodo  .        
bebe204.gif    

 

 

 

 

 

Miniature

la revolte des joujoux LISETTE JAMBEL

 


On vient d’éteindre la lumière

Bébé succombe à son sommeil

Mais les joujoux très en colère

Dans leur placard tiennent conseil

 

Les joujoux font grève, ils en ont assez

D’être tracassés et fracassés

Le ballon qu’on crève

La poupée qu’on bat

Sont lassés des jeux et des combats

 

Le pompier n’a plus d’échelle                         ambulance006.gif

Le tambour est plein de trous

 

musique181.jpg

Le cheval n’a plus de selle        

Et l’auto n  ‘a plus de roue                                         

 

 

Mais ils se soulèvent

contre cet enfant

Il va voir comment on se défend

 

Le placard entrouvre sa porte

Ça grince un peu, ma fois tant pis

Et voilà que les joujoux sortent

Sautant sans bruit sur le tapis

 

Les joujoux discutent pour savoir comment

Ils vont préparer leurs armements

Pour mener la lutte un chef est nommé

C’est un vieil indien tout déplumé

 

Le pompier fourbit sa lance

Le tambour bat le rappel

Le cheval déjà s’élance

cheval003.gif
Le moment est solennel

 

Quittant leur cahute ils forment les rangs

Le mot d’ordre étant : « mort au tyran »

 

Le chef a dit marchons en ordre

Vers celui qui nous démolit

Pour le griffer et pour le mordre

Nous grimperons aux draps de lit                           

 

Mais l’enfant sommeille

Tendre et gracieux

Comme un chérubin tombé des cieux

Devant ces merveilles, les joujoux surpris


Se sont arrêtés tout
enfant087.gif attendris                                                          

winnie015.gif

Le pompier dit : « tout de même

Un bébé c’est bien gentil »

Le tambour dit : »moi je l’aime »  

 

 

coeur051.gif

Alors ils sont repartis

 

Quand l’enfant s’éveille

Vers huit heures un quart                                                                       

Les joujoux sont tous

Dans le placard !

 

Voici encore une jolie poésie 

 

 

 

  • Cette VIDEO est à visionner par les parents, uniquement :  ça pourrait donner des idées  imprudentes  aux enfants !

Thumbnail3:01

BEBE LILLYLES BETISES (avec les paroles)

J’ai tout mangé le chocolat J’ai tout bu le Cola Cola Et comme t’étais toujours pas là, j’ai tout vidé le Nutella J’ai tout démonté tes tableaux J …

Thumbnail2:03

Le doudou

Le doudou de Juliette C’est une chaussette Et celui de Grégoire C’est un vieux mouchoir Mais mon doudou à moi, je ne le montre pas.

 

 

 

  comptinesmaternelle

 

 


Thumbnail1:50

Les jours de la semaine

 

 

 

 LAISSEZ UN COMMENTAIRE

   

.C'EST LA RENTREE ! ! : Chansons enfantines et poème  dans chansons nostalgie FUX RSS

Madame BADINTER S’étonne que les mères préférent élever leurs enfants que de travailler ?

Madame BADINTER S’étonne que les mères préférent élever leurs enfants que de travailler ?

Le 11 février 2010 j’écrivais

 

Jean Ferrat – on ne voit pas le temps passer

Comme si elles avaient le choix, les méres de famille ! déjà il faut trouver du travail, et tout le  monde sait bien que ce n’est pas facile. Dans l’hypothèse où l’on trouve du travail payé à trois francs six sous,  si l’argent du travail sert à payer la nourrice, mieux vaut, en effet éléver son enfant soi-même. D’autre part, il faut compter avec les transports : le temps de transport entre la maison et le travail est parfois très long, sans compter les nombreuses grèves de la SNCF.

 Si vous analysez tout cela, Madame BADINTER, vous vous apercevrez que le choix est vite fait. De plus, les enfants tombent assez souvent malades, et que doit-on faire à ce moment là ? beaucoup de nourrices refusent de garder l’enfant malade, s’il est à la crèche, l’enfant malade n’est pas accepté non plus ; la seule solution qui reste c’est de s’arrêter de travailler pour soigner l’enfant : cela ne plait pas aux patrons qui à la moindre occasion se passera de vos services.

 Le choix de travailler avec un enfant est un véritable dilemme. D’autre part comme nous sommes dans une société de violence, on peut se demander si l’enfant est bien traité chez sa nourrice.

De plus quand vous rentrez chez vous, il faut vous occupez des soins du ménage (cuisine, repassage, lavage – même au minimum il faut le faire- puis le samedi vous faites les courses pour la semaine, si vous avez des enfants en âge scolaire, il faut surveiller les devoirs, et contrôler s’il suit bien sa classe.Non vraîment ce n’est pas une sinécure de travailler en ayant des enfants dans la société actuelle. Je crois que c’est la cause de bien des divorces.

Le problème d’être autonome, est certes une bonne raison qui inciterait la femme à travailler mais cela est possible que si le salaire vous apporte un bénéfice, si pour vous remplacer à la maison vous avez une employée de maison qui garde vos enfants, et effectue les tâches ménagères,  votre vie est considérablement simplifiée, mais vous l’avez compris, ce n’est pas à la portée de tout le monde.

Dans le cas d’une femme qui gagne le SMIC , sa vie ressemble aux travaux forcés, dans le second cas, la femme est autonome et se réalise dans l’exercice de ses fonctions, tout en sachant sa famille en sécurité. Le rêve.

commenter : flux RSS

nouvel6ordre6mondial6danger |
Lapremiereclasseucao |
La debrouille solidaire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Isabellule
| Animateur2011
| Collegederosso1