Archive pour juillet, 2012

Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le CARAVAGE Peintre Italien

Corps et ombres : Caravage et le caravagisme européen

Exposition
du vendredi 22 juin au dimanche 14 octobre 2012

Exposition au Musée Fabre de Montpellier Agglomération :

Corps et ombres : Caravage, « Le Caravagisme » en Europe

du 22 juin au 14 octobre 2012

Le Caravage

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Le Caravage peint par Ottavio Leoni, vers 1621, Florence, Bibliothèque Marucelliane

Données clés
Nom de naissance Michelangelo Merisi da Caravaggio
Naissance 29 septembre 1571
Milan
Décès 18 juillet 1610
Porto Ercole (Grosseto)
Activité(s) Peintre
Maître Simone Peterzano (1540-1596)
Mouvement artistique baroque
Mécènes Francesco Maria del Monte
Influencé par Giorgione
Influença Pierre Paul Rubens, Georges de La Tour, Orazio Gentileschi

Source : Wikipedia

Michelangelo Merisi da Caravaggio, dit Le Caravage, est un peintre italien né le 29 septembre 1571 à Milan1,2 et mort le 18 juillet 1610 à Porto Ercole.

Son œuvre puissante et novatrice révolutionna la peinture du XVIIe siècle par son caractère naturaliste, son réalisme parfois brutal, son érotisme troublant et son emploi de la technique du clair-obscur qui influença nombre de grands peintres après lui.

Par ailleurs il mena une vie dissolue, riche en scandales provoqués par son caractère violent et belliqueux — allant jusqu’à tuer lors d’une querelle —, sa fréquentation habituelle des bas-fonds et des tavernes, ainsi que par sa sexualité scandaleuse pour l’époque, ce qui lui attira de nombreux ennuis avec la justice, l’Église et le pouvoir.

Il a trouvé, dans son art, une sorte de « rédemption à toutes ses turpitudes », mais il fallut attendre le début du XXe siècle pour que son génie soit pleinement reconnu, indépendamment de sa réputation sulfureuse.

 

l

 

Il se lie d’amitié avec des artistes de l’académie Saint-Luc, l’institution officielle, et peint son premier tableau religieux Madeleine repentante et des scènes de genre, comme Les Tricheurs, La Diseuse de bonne aventure et Les Musiciens. Son originalité éclate : un fond neutre, pas de décor, des personnages en action, une extrême précision dans les détails. Mais il continue de vivre dans la pauvreté pendant 4 ans.

Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le CARAVAGE Peintre Italien dans art 220px-The_Cardsharps

magnify-clip dans peinture

les Tricheurs, 1594-1595, huile sur toile, 94.3 × 131.1 cm, Fort Worth, Kimbell Art Museum.

Pour survivre, Caravaggio contacte des marchands pour vendre ses propres tableaux. Il fait ainsi la connaissance de Constantino Spata, grâce à qui il est finalement remarqué par le cardinal Francesco Maria Borbone del Monte. Appréciant le réalisme du jeune peintre, il lui achète les Tricheurs, le prend sous sa protection et l’héberge dans le palais Madame à partir de 1597. L’artiste y peint entre autres ses premiers grands tableaux religieux et des scènes de genre comme Le Concert et Le Joueur de luth vendu au marquis Vincenzo Giustiniani.

 

Madeleine repentante
Image illustrative de l'article Madeleine repentante (Le Caravage)
Artiste
Flowersandfruit.jpg
Nature morte aux fleurs et fruits
(Attribution)
1601
Huile sur toile, 105 × 184 cm
Galerie Borghese, Rome
CARAVAGGIO, A boy peeling fruit (1593).jpg
Garçon pelant un fruit
(première œuvre repertoriée de l’artiste)1
Année vers 1593-1594

Self-portrait as the Sick Bacchus by Caravaggio.jpg
Le Jeune Bacchus malade
1593 env.
Huile sur toile, 67 × 53 cm
Galerie Borghese, Rome

 

 

 

 

Le Caravage - L'extase de Saint François.jpg
L’Extase de saint François
1595
Huile sur toile, 92,5 × 128,4 cm
Wadsworth Atheneum, Hartford
Caravaggio - I Musici.jpg
Les Musiciens
15951596
Huile sur toile, 92 × 118,5 cm
Metropolitan Museum of Art, New York

 

 

 

The Fortune Teller1.jpg
La Diseuse de bonne aventure
(première version)
15931595
Huile sur toile, 115 × 150 cm
Musei Capitolini, Rome

 

 

Michelangelo Caravaggio 025.jpg
Le Repos pendant la fuite en Égypte
15961597
Huile sur toile, 133,5 × 166,5 cm
Galerie Doria-Pamphilj, Rome

 

 

CaravaggioCrowning01.jpg
Le Couronnement d’épines
(première version)
16021603
Huile sur toile, 125 x 178 cm
Palais des Alberti, Prato
Michelangelo Caravaggio 003.jpg
L’Amour victorieux
(Amor Vincit Omnia)
16021603
Huile sur toile, 154 x 110 cm
Gemäldegalerie, Berlin
)

Caravaggio-Baptist-Toledo.jpg
Saint Jean-Baptiste
(il en existe en 8
versions)
1598 env.
Huile sur toile, 169 × 112 cm
Musée du trésor de la cathédrale, Toledo, Espagne

le speach du Président

Dans le speach du Président de la REPUBLIQUE, deux volets retiennent mon attention :

1° – l’augmentation de la CSG

2° – le plan de PSA

«L’augmentation de la CSG n’est pas le seul instrument»

Sur le volet des finances publiques du pays, le président François Hollande a laissé toutes les options fiscales ouvertes, pour rétablir l’équilibre des finances publiques, à l’exception de la TVA. «Je n’écarte aucune ressource puisqu’il y a un débat en cours entre le gouvernement et les partenaires sociaux, dont le premier volet s’est déroulé cette semaine avec la conférence sociale», a déclaré le président de la République. Interrogé sur une augmentation de la CSG, François Hollande a expliqué que ce prélèvement n’était ar pas le «seul instrument». «Ce n’est pas avec la CSG qu’on va combler le déficit de l’Etat», a-t-il martelé. «Je ne viens pas annoncer de prélèvement supplémentaire pour la grande majorité des Français», a-t-il insisté.

Mon avis

La TVA sociale a un avantage sur la CSG car elle taxe les produits d’importation

La TVA est une taxe dite « injuste » car son taux , pour un même produit, est imposé de façon identique pour tous les consommateurs

La CSG est une taxe imposée qui diminuera les salaires, les retraites, et l’épargne

 

Une taxe quelle qu’elle soit diminuera toujours le pouvoir d’achat des Français

 

 

Source : RUE89  LE NOUVEL OBSERVATEUR :

La TVA est un impôt payé par tous les consommateurs et constitue, à ce titre, la ressource la plus importante du budget de l’Etat. Plus de 45% des recettes de l’Etat proviennent du produit de la TVA alors que l’Impôt sur le Revenu ne représente que 20% sur l’ensemble des recettes, et l’impôt sur les sociétés 15%.

 

l’instauration d’une TVA sociale par Nicolas Sarkozy représentait une hausse de l’impôt de 11 milliards d’euros. François Hollande revient sur cette décision qu’il condamne sans appel, car elle frappe le pouvoir d’achat des Français, ce qui n’est pas, selon lui, acceptable.

Mais, dans le même temps, il admet que l’augmentation de la CSG (contribution sociale généralisée) est à l’étude « parmi d’autres pistes » à l’occasion de la Grande conférence sociale. Certes, comme les ministres du gouvernement le répètent, la CGS ne frappe pas seulement les salaires : elle porte également sur les revenus de l’épargne. Mais la présenter comme un impôt « juste » est fort de café.

 

 

 

Coût du travail : CSG contre TVA sociale, quelles différences ?

Le Monde.fr | 09.07.2012 à 18h37 • Mis à jour le 10.07.2012 à 13h59

Par Samuel Laurent

La question du coût du travail revient dans le débat politique. Si le camp de François Hollande le réfutait jusqu’ici, plusieurs sources indiquent que la piste d’un transfert de charges des entreprises vers cette taxe serait bel et bien à l’étude.

François Hollande a évoqué la question lors de son discours d’ouverture de la conférence sociale, lundi 9 juillet, en affirmant : « Faire peser sur le seul travail le coût de notre dépense sociale n’est pas un bon moyen de pérenniser le financement. » Une phrase qui pourrait sembler paradoxale, alors que le candidat Hollande refusait mordicus la TVA sociale que Nicolas Sarkozy a fait voter. Une mesure que le socialiste a promis d’abroger. Pour mieux comprendre ce débat qui peut sembler obscur, quelques éléments de compréhension.

1/ Quel est le débat sur le coût du travail ?

La question a été un des enjeux de la présidentielle : comment améliorer la compétitivé de la France, sa capacité à exporter ses productions ou à attirer des entreprises sur son sol ? Pour certains, la réponse réside notamment dans le coût du travail, jugé trop élevé en France. Si la pertinence de cette question de coût du travail et de son importance dans la compétitivité se discutent, un certain nombre d’économistes – dont par exemple le Cercle des économistes – sont convaincus qu’il faut le baisser pour relancer l’activité, et donc la croissance.

Selon ce raisonnement, plus le coût du travail est élevé, moins il devient intéressant de produire sur le sol national plutôt que de délocaliser. De même, ce coût tend également à diminuer les marges des entreprises, ce qui limite en principe leur capacité d’investissement, et donc leur croissance.

Plusieurs indicateurs servent à mesurer le coût du travail. Notamment le coût salarial horaire, qui agrège l’ensemble des dépenses liées à un salarié (salaire et charges) par heure. Ce graphique extrait d’une étude de l’Insee montre que le coût horaire dans l’industrie manufacturière ou dans les services marchands en France se situe à à un niveau plutôt élevé, même s’il est très proche de celui l’Allemagne pour l’industrie, contrairement à une idée répandue.


Salaire mensuel minimum et coût horaire de la main d’œuvre au sein de l’Union européenne
Salaire minimum brut en euros par mois Coût de la main d’œuvre en 2010
janvier 2010 janvier 2011 en euros par heure1
1. Coût horaire par salarié en équivalent temps plein (hors apprentis) dans les entreprises de l’industrie et des services marchands de dix salariés ou plus.
2. Données 2009.
/// Absence de résultat due à la nature des choses.
Source : Eurostat.
Allemagne ///

 

/// 29,20
Autriche /// /// 28,23
Belgique 1 388 1 415 37,70
Bulgarie² 123 123 2,88
Chypre /// ///
Danemark² /// /// 36,11
Espagne 739 748 20,25
Estonie 278 278
Finlande /// /// 28,97
France 1 344 1 365 33,15
Grèce² 863 863 17,70
Hongrie 272 281 7,22
Irlande 1 462 1 462 27,76
Italie /// ///
Lettonie 254 282 5,74
Lituanie 232 232 5,45
Luxembourg 1 683 1 758 32,30
Malte² 660 665 8,27
Pays-Bas 1 408 1 424
Pologne 321 349 7,46
Portugal 554 566 12,17
Rép. tchèque 302 319 9,68
Roumanie 142 157 4,20
Royaume-Uni 1 076 1 139 19,20
Slovaquie 308 317 8,25
Slovénie 597 748 14,00
Suède /// /// 35,99

Haut de page

Coût du travail salarié selon l’activité en 2010
en euros
Coût horaire du travail Coût annuel total par salarié1
1. Salarié en équivalent temps complet.
Champ : établissements des entreprises de 10 salariés ou plus.
Source : Insee.
Industrie manufacturière 34,2 53 822
Construction 29,2 46 927
Commerce 27,8 44 837
Hôtels et restaurants 22,4 36 588

Tableaux de l’économie française – édition 2012

 

Le plan de PSA est «inacceptable»

Enfin, le président est revenu sur la situation au sein de PSA, qui vient d’annoncer un vaste plan social, qui prévoit la suppression de 8.000 postes. Le chef de l’État a indiqué qu’en l’état, ce plan était inacceptable et qu’il devait être renégocié». François Hollande a par ailleurs ajouté: «Nous pouvons faire en sorte qu’Aulnay reste un site industriel». Avant d’ajouter: «Il faut engager une conversation pour qu’il n’y ait aucun licenciement sec».

 

Dans la video ci-dessous, Monsieur Philippe VARIN répond à Monsieur François HOLLANDE  aux questions  ci-après :

- »Nous pouvons faire en sorte qu’Aulnay reste un site industriel »

- »Il faut engager une conversation pour qu’il n’y ait aucun licenciement sec »

 

 

 

M.Gr. avec AFP

Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot-Citroën…

 

 

Les arguments de Ayrault sont curieux.

Il se pose la question de savoir ce qu’a fait le groupe PSA des 4 milliards prêtés par l’Etat ? On pourrait croire que cet argent a été donné par l’Etat mais il n’en est rien. Cette aide remonte à 2008 quand le Gouvernement Fillon a décidé dans l’urgence (la réactivité de l’exécutif était un peu plus rapide qu’aujourd’hui !!) d’aider les secteurs en grosse difficulté : l’automobile, les banques… etc. Ces 4 milliards ont été depuis longtemps remboursés avec des intérêts. En conséquence le groupe PSA ne doit rien à l’Etat et par ailleurs ne lui demande rien aujourd’hui sauf à demander au gouvernement actuel de créer les conditions d’une plus grande compétitivité pour l’industrie française !

référence à l’article PSA : bagarre à distance entre le gouvernement et la direction du groupe

SOURCE : le Parisien

 

L’Etat sommé d’agir face au « choc » PSA


« Laissez-moi parler ou je m’en vais ! » 15 heures, ce jeudi 12 juillet, devant la porte 3 de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Au pied de la tribune improvisée, un homme de petite taille se démène en vain pour se faire entendre, pris au piège au milieu d’une foule de salariés en colère. Encerclé par une nuée de militants CGT, sous une forêt de caméras et de sifflets, il n’arrive pas à placer une phrase. Dès qu’il parle, des voix tonitruantes noient ses propos.

« On a dégagé la droite pour que vous preniez le pouvoir. On a tous voté Hollande. Il nous a promis “le changement, c’est maintenant”, et aujourd’hui, il se met à genoux devant PSA. Il nous a menti. La gauche, en fait, c’est pire que Sarko ! Vous êtes venus nous voir uniquement pour passer à la télé ! » hurle Samir, ce jeune ouvrier dont Mediapart a brossé le portrait.

 

« Le jour du débat télévisé de l’entre deux-tours à la plaine Saint-Denis, Hollande m’a dit, texto : “Si les Français me choisissent, j’interdirai à PSA de fermer l’usine et je vous recevrai”, tonne Ahmed Berrazzel, un des leaders de la CGT. Il n’a rien fait. L’usine ferme et nous n’avons pas été reçus. » « Il a aussi promis des lois pour juillet pour interdire les licenciements. En fait, il s’est foutu de notre gueule », renchérit un de ses collègues.

 

 

 

 

Gerard_Segura_CGT

FLUX RSS

LES DEUX CENTS FAMILLES

Deux cents familles

L’expression « deux cents familles » désignait les deux cents plus gros actionnaires (sur près de 40 000) de la Banque de France pendant l’Entre-deux-guerres. Avant la réforme de 1936, ils constituaient l’Assemblée générale de la Banque de France.

 

Le slogan a été lancé par Édouard Daladier, président du Conseil, lors du Congrès radical de Nantes en 1934 :

« Deux cents familles sont maîtresses de l’économie française et, en fait, de la politique française. Ce sont des forces qu’un État démocratique ne devrait pas tolérer, que Richelieu n’eût pas tolérées dans le royaume de France.

L’influence des deux cents familles pèse sur le système fiscal, sur les transports, sur le crédit. Les deux cents familles placent au pouvoir leurs délégués. Elles interviennent sur l’opinion publique, car elles contrôlent la presse. »

 

 

Dans le contexte de la Grande Dépression économique des années 1930, le slogan des « 200 familles » a été très largement repris, par des milieux politiques aussi opposés que l’extrême-droite largement antisémite, des anti-fascistes tels les anarchistes, le Front populaire, et même Léon Trotsky, qui écrit « Dans le cadre du régime bourgeois, de ses lois, de sa mécanique, chacune des « deux cents familles » est incomparablement plus puissante que le gouvernement Blum » (Où va la France ?, 1936).

Après avoir été un thème de campagne électorale, le système de régence fut réformé par une loi du Front populaire, le 24 juillet 1936 :

  • Un gouverneur, assisté de deux sous-gouverneurs, continue de diriger la Banque ;
  • Il n’a plus à justifier de la propriété d’actions de la Banque ;
  • La pratique du serment, tombée en désuétude, est rétablie ;
  • Le conseil général regroupe le gouverneur, les deux sous-gouverneurs, les trois censeurs élus par l’assemblée et vingt conseillers (remplaçant les quinze régents précédents) : deux sont élus par l’assemblée, neuf représentent les intérêts de la nation, huit sont choisis au titre des intérêts économiques et des usagers du crédit, un est élu par le personnel de la Banque ;
  • Par souci d’égalité, au sein de l’assemblée générale, 1 actionnaire = 1 VOIX

Source :  Wikipedia

Cliquez sur la vidéo ci-dessous

Gabriel Milesi, journaliste revient sur les 200 familles de l’…

Par Marie Bénilde
Journaliste.

L’économie française se caractérise par l’importance de son capitalisme familial. En 2003, selon M. Claude Bébéar, « quinze familles contrôlent près de 35 % de la place de Paris, ce qui constitue un record européen ». Or, sur les quinze premières fortunes françaises, cinq ont des intérêts dans les médias :

-MM. Bernard Arnault (La Tribune, Investir, Radio Classique),

-François Pinault (Le Point, Historia, La Recherche),

-Serge Dassault (Valeurs actuelles, 30 % du Figaro, de L’Express, du     Progrès de Lyon, de La Voix du Nord…),

-Jean-Claude Decaux (JC Decaux, Avenir) et Francis Bouygues (TF1, LCI, TPS…).

Suivent, dans les cent premières places du classement ,

-Pierre Fabre (Sud Radio),

-Jean-Paul Baudecroux (NRJ),

-la famille Hersant (70 % du Figaro, de L’Express, du Progrès de Lyon…),

-Elisabeth Badinter (12 % de Publicis),

-Philippe Amaury (Le Parisien, L’Equipe),

-Claude Berda (RTL9),

-Arnaud Lagardère (Europe 1, Paris Match, le Journal du dimanche…)

-la famille Seydoux (Gaumont, Pathé).

 

La plupart de ces grands noms, qui ont recours à la Bourse pour valoriser leur fortune professionnelle, sont des héritiers d’empires industriels :

Dassault, Bouygues, Lagardère,

ou encore Schlumberger pour les Seydoux.

D’autres, comme MM. Jean-Claude Decaux ou François Pinault, ont organisé leur succession en confiant les rênes de leur entreprise à leur descendance

MM. Jean-François et Jean-Charles Decaux, ou François-Henri Pinault.

Quant à M. Bernard Arnault, il vient de faire entrer au conseil d’administration de Louis Vuitton-Moët Hennessy (LVMH), qu’il préside, sa fille Delphine, 28 ans…

Tous tirent profit de leur place dans les médias pour consolider leur position patrimoniale. Car un journal ou une télévision permettent aussi d’associer à une fortune des mots ou des images qui donnent du sens à l’arbitraire d’un héritage.

Peut-on évaluer l’enjeu d’une telle hégémonie familiale dans les médias ?

M. Antonio Di Pietro, qui a mené en Italie l’opération « Mains propres », évoque la menace d’un « nouveau féodalisme » caractérisé par l’existence de « groupes détenant de grands pouvoirs dans l’économie et les médias, qu’ils utilisent ensuite pour placer leurs hommes à la tête de l’Etat ».

Sans aller jusque-là, on peut s’interroger sur le rôle exercé par les grandes familles propriétaires de médias dans l’intériorisation par les médias eux-mêmes de l’ordre établi par la reproduction des élites.

Des grandes familles perpétuent leur pouvoir à la façon d’une société aristocratique, en recherchant dans les leviers de communication le moyen de contrôler l’opinion.

Jacques Bouveresse a montré, dans son livre sur Karl Kraus, que la presse est d’autant plus précieuse que son pouvoir n’est vraiment contestable que par elle-même. C’est, écrit-il, « le seul pouvoir réellement absolu  ». Le rêve de toute puissance dynastique.

Marie Bénilde.
France
Économie
Entreprise
Industrie
Médias

 

 

 

FLUX RSS

 

SARDOU DEPEINT NOTRE SOCIETE EN CHANSONS : -les années 30-la vie la mort-être et avoir été-le monde où tu vas-attention les enfants danger

Miniature

 

 

  1. Miniature
  2. Michel sardou live palais des sports 2005

    Miniature

 

Michel Sardou Le monde où tu vas mon garçon je le crains :

ilise

Contenu audio remplacé
Mon avis
Notre Société est en pleine décadence, nous allons sombrer par nos vices comme les Romains, de la Rome Antique.

Nous n’avons plus le respect de nous-mêmes, on se vend pour une poignée de cerises,  pour des fringues de marques, pour paraître

Notre Société est difficile à vivre, elle fragilise beaucoup de personnes qui glissent dans l’alcool, la drogue, l’amour pervers, le viol , la maltraitance, la violence gratuite, l’envie, l’argent (pour lequel on est prêt à tout pour l’obtenir même à voler, à tuer, à se prostituer, mais pas à travailler honnêtement ) etc, etc…. la liste est longue.   Certaines  personnes qui ne peuvent plus supporter notre métamorphose diabolique sombrent dans la folie , ou se suicident.
Il est temps de retrouver  un monde humain, un monde de vérité, un monde de confiance, un monde de courage, qui refuse de donner son âme au diable pour vivre dans l’aisance et la débauche, comme dans FAUST.

Faust Bande Annonce VF – VOST (2012

 

 

P.S.  J’ai un peu accentué le trait, j’en conviens, peut-être l’ai-je

fait pour provoquer……….. une réaction qui se fait

attendre, mais qu’on finira par nous imposer.

 

 

 laisser un commentaire

 

flux rss

Une étude prédit la fin de notre planète avant l’an 2100

 

Info rédaction, publiée le 09 juillet 2012
La destruction de la Terre aurait lieu d'ici la fin du siècle

 

 

Une étude de la Simon Fraser University (SFU) de Vancouver publiée dans la revue Nature montrerait qu’un effondrement total de la planète se produirait d’ici la fin du siècle.

-L’étude, menée par 18 scientifiques, soulève plusieurs points inquiétants :

-la dégradation générale de la nature et des écosystèmes,

-les fluctuations climatiques de plus en plus extrêmes

-le changement radical du bilan énergétique global.

Ces modifications finiraient par arriver à un point de non-retour, c’est-à-dire qu’elles deviendraient irréversibles.

 

« Le dernier point de basculement dans l’histoire de la Terre est apparu il y a 12.000 ans. C’est à l’époque où la planète est passée de la phase glaciale à celle actuelle, appelée inter glaciale. A ce moment, des changements biologiques les plus extrêmes menant à notre état actuel sont apparus en seulement 1.000 ans. C’est comme passer de l’état de bébé à l’âge adulte en moins d’une année. Et la planète est en train de changer encore plus vite aujourd’hui« .

Or, un système ne peut pas passer d’un état à l’autre sans épuisement.

Pour le chercheur : « La planète ne possède pas la mémoire de son état précédent.[...] Le prochain changement pourrait être extrêmement destructeur pour la planète. Une fois que le seuil critique sera dépassé, il n’y aura plus de possibilité de revenir en arrière« . Ce « seuil critique » serait l’utilisation de 50% des ressources terrestres, alors que 43% ont déjà été exploitées.

 

 

Les 18 scientifiques ayant réalisé l’étude proposent aux gouvernements d’entreprendre quatre actions immédiates :

- diminuer radicalement la pression démographique;

- concentrer les populations sur les zones enregistrant déjà de fortes densités afin de laisser les autres territoires tenter de retrouver des équilibres naturels;

- ajuster les niveaux de vie des plus riches sur ceux des plus pauvres;

- développer de nouvelles technologie permettant de produire et de distribuer de nouvelles ressources alimentaires sans consommer davantage de territoires et d’espèces sauvages.

 

D’après le directeur de l’étude, jusqu’à maintenant :

« les hommes n’ont rien fait de réellement important pour éviter le pire car les structures sociales existantes ne sont juste pas les bonnes. C’est comme si on refusait d’y penser. Nous ne sommes pas prêts.

Mes collègues ne sont pas juste inquiets. Ils sont terrifiés ».

 

 Source « Maxisciences »

 

A  MON AVIS

Le texte ci-dessus n’est pas très encourageant, bien qu’on sache qu’à plusieurs reprises on nous ait prédit la fin du monde qui jusqu’ici nous a été épargnée.

Il semblerait toutefois que ce texte ait été conçu pour appuyer l’orientation mondiale qui se dessine  à savoir :

AUSTERITE, AUSTERITE  sur toute la ligne.

 

LA PILULE  PASSERA-T-ELLE  MIEUX  AVEC  L’APPUI  DES  SCIENTIFIQUES  ??????

 

 

 

 


123456

nouvel6ordre6mondial6danger |
Lapremiereclasseucao |
La debrouille solidaire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Isabellule
| Animateur2011
| Collegederosso1