Archive pour 3 juillet, 2012

L’ABERRATION DU CREDIT RENOUVELABLE- L’ENDETTEMENT CHRONIQUE – LE SURENDETTEMENT

Il est incompréhensible d’avoir accès à un CREDIT

RENOUVELABLE, au regard du taux qui frise l’usure, parfois

même le dépasse comme COFIDIS et CETELEM dans notre

exemple 


 

 dans la première  moitié du siècle dernier, le crédit était très peu utilisé,  et on ne s’en portait pas plus mal :  On achetait qu’en fonction de ses moyens

 

< LA RAISON L’emportait sur l’ENVIE <

 

par la suite, la majorité des ménages se mirent à emprunter pour l’achat  d’ acquisitions  très  onéreuses   :   UNE MAISON,  UNE VOITURE

En ce qui concernait  la maison c’était un projet tout à fait raisonné :  payer un loyer à fonds perdus semblait une hérésie (ce qui est de plus en plus en vigueur,  les loyers sont des charges exhorbitantes , il est donc préférable  de mettre le prix du loyer dans une maison qui vous appartiendra).

A partir de la fin du vingtième siècle , le crédit fut utilisé de manière débridée jusqu’à emprunter, par exemple, pour partir en Vacances  !!

Actuellement, une grande partie de la société emprunte pour tout et pour rien, jusqu’à arriver au « SURENDETTEMENT »  Calamité actuelle qui conduit parfois à la condition de 

« SANS  DOMICILE  FIXE » et qui oblige la communauté à payer pour « des cigales sans cervelle ».

Je ne parle ici que des emprunteurs qui  auraient pu s’abstenir  de tels excès.

Je plains les personnes que la vie n’a pas épargné et qui ont glissé dans le néant face à des situations imprévisibles  telles que le chômage, le divorce,  dont la déprime fut la raison de leur malheur.

 

Au petit jeu de l’emprunt, les institutions financières sortent les grandes gagnantes de cette situation  ! ! !

 

 

 


Le coût d’un crédit de 3.000 euros remboursables sur

24 mois

 

 

Etablissement Type de prêt TAEG* Montant des mensualités Coût du crédit Assurance
facultative (mois)
BNP Paribas Prêt personnel 6,46 % fixe 133,33 € 199,92 € 3 €
LCL Prêt personnel 6,56 % fixe 133,47 € 203,28 € 1,80 €
Crédit Agricole Brie/Picardie Prêt personnel 6,79 % fixe 133,75 € 210,12 € 1,95 €
La Banque Postale Prêt personnel 7,83 % fixe 134,18 € 240,38 € 1,88 €
Société générale Prêt personnel 9,57 % fixe 135 € 290 € 1,95 €
Sofinco Prêt personnel 9,90 % fixe 137,71 € 305,04 € 4,35 €
Cetelem Crédit renouvelable 16,9 % révisable 150 € + 48,60 € (dernière mensualité) 498,60 € 6 €
Cofidis Crédit renouvelable 17,91 % révisable 150 € + 77,19 € (dernière mensualité) 527,19 18,3 € le 1er mois,
puis 0,6 % du capital dû

Prix au 01/07/2012

 

* TAEG = taux annuel effectif global

 

Chantal Masson  de   http://www.capital.fr

 

 

*********

 

Le taux de l’Usure

Pour protéger les consommateurs désireux d’emprunter de l’argent, le législateur définit un taux de l’usure, c’est-à-dire un taux effectif global (TEG) maximal auquel un prêt peut être accordé. Tout prêteur dépassant cette limite s’expose à des poursuites judiciaires. C’est la Banque de France qui se charge de fixer ce seuil de l’usure.

La détermination du taux de l’usure n’est pas contraignante. Celle-ci suit le taux effectif moyen augmenté d’un tiers. En théorie, il suffit donc que les banques pratiquent des taux de plus en plus élevés pour que le taux d’usure se trouve automatiquement augmenté. Un phénomène que seule la concurrence entre les établissements peut empêcher.

Même imparfaite, la législation actuelle a néanmoins le mérite d’exister.

 

Le taux de l’usure en vigueur suivant les catégories de prêts observées

Catégories Taux Effectif Moyen
(2° trimestre 2012)
Taux d’usure
(3° trimestre 2012)
Prêts immobiliers
Prêts immobiliers à taux fixe 4,77 % 6,36 %
Prêts immobiliers à taux variables 4,36 % 5,81 %
prêts-relais 4,74 % 6,32 %
Prêts à la consommation (avril 2011 à mars 2013) :
Prêts d’un montant inférieur ou égal à 1524 euros 20,25 %
Découverts en compte, crédits renouvelables, financements d’achats ou de ventes à tempérament et prêts viagers hypothécaires d’un montant > 1524 euros et <= 3000 euros 19,24 %
Prêts personnels et autres prêts > 1524 euros et <= 3000 euros 16,40 %
Découverts en compte, crédits renouvelables, financements d’achats ou de ventes à tempérament et prêts viagers hypothécaires d’un montant > 3.000 euros et <= 6000 euros 16,88 %
Prêts personnels et autres prêts > 3000 euros et <= 6000 euros 14,04 %
Découverts en compte, crédits renouvelables, financements d’achats ou de ventes à tempérament et prêts viagers hypothécaires d’un montant > 6000 euros 14,07 %
Prêts personnels et autres prêts > 6000 euros 11,23 %
Prêts aux entreprises
Prêts consentis en vue d’achats ou de ventes à tempérament ¹ 6,76 % 9,01 %
Prêts d’une durée initiale supérieure à deux ans, à taux variable ¹ 3,47 % 4,63 %
Prêts d’une durée initiale supérieure à deux ans à taux fixe ¹ 4,55 % 6,20 %
Découverts en compte 10,15 % 13,53 %
Autres prêts d’une durée inférieure ou égale à deux ans ¹ 4,51 % 6,01 %

(¹) Depuis les réformes de 2003 et de 2005, le délit d’usure dans ces catégories de prêts, exception faite des découverts en compte, n’existe plus pour les entreprises marchandes et les entrepreneurs individuels. Néanmoins, restent concernés : associations, fondations, sociétés civiles, groupement d’intérêt économique à objet civil, collectivités locales…

 

N’IMITEZ PAS  LES  PAYS  EUROPEENS  QUI SOMBRENT  DANS LA FAILLITE  ET QUI  COMME 

L’EMPRUNTEUR  LAMBDA  DEMANDE  DE  L’AIDE  A  DES  PAYS  AUSSI  ENDETTES  QU’EUX.  !!!!!!!!!

 

FLUX  RSS

nouvel6ordre6mondial6danger |
Lapremiereclasseucao |
La debrouille solidaire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Isabellule
| Animateur2011
| Collegederosso1