LE ROMANTISME EN MUSIQUE

http://bits.wikimedia.org/static-1.20wmf5/skins/common/images/magnify-clip.png

Musique romantique

  Berlioz par Signol, 1832   
180px-Robert_Schumann-cadr%C3%A9

Schumann par Kriehube

   Paganini par Ingres  1819

 

 

L’expression musique romantique désigne la période de l’histoire de la musique qui s’échelonne du début du XIXe jusqu’au tout début du XXe. La musique, comme la peinture, est influencée par le romantisme qui, à l’origine, est un mouvement littéraire.

La musique romantique vise à susciter l’émotion, à bouleverser. Le piano-forte, en remplaçant le clavecin, permet désormais d’exploiter de puissants contrastes de dynamique. De la même façon, l’orchestration devient de plus en plus audacieuse et élaborée, d’autant plus que certains instruments, comme par exemple le cor, sont modifiés par les facteurs d’instruments de manière à devenir plus maniables. Les sonorités inventées par les romantiques sont particulièrement colorées et évocatrices, davantage en tout cas que chez des classiques comme Joseph Haydn ou Wolfgang Amadeus Mozart. À la jonction de ces deux courants se situe la puissante personnalité de Ludwig van Beethoven, dont les premières œuvres se rattachent à l’esthétique classique tandis que celles de sa maturité doivent être considérées comme le début du romantisme musical.

Tout au long du XIXe siècle, la musique romantique conservera dans ses caractéristiques une certaine continuité, une homogénéité temporelle de style, que les autres formes artistiques du romantisme ne connurent pas. À la base de cette continuité se trouve peut-être une idéologie philosophique : la musique devenait enfin une réelle forme d’art. La musique commençait à prendre une toute autre dimension : elle n’était désormais plus considérée comme un art mineur, œuvre d’artisans. Par conséquent, ce qui caractérise la musique romantique est surtout l’individualité dans les styles

 

 

  1. Il 1 novembre 2008 a Palazzo Tursi (Genova) è stata consegnata…

  2. Johannes Brahms : Danse Hongroise n° 5 Transcription et arran…

  1. Frederic Chopin Chopin Valse N°17 En La Mineur,,,=Georges Czi…

 

Miniature3:24
Hungarian March (Berlioz) – Karajan (la damnation de FAUST)

More: www.ilmondoclassico.blogspot.com Berliner Philharmonike…

Miniature3:05
Horowitz – Schumann Traumereï (Kinders…

1978 Vladimir Horowitz TV concert from the White House.

 

 

Miniature11:28
Hungarian Rhapsody  FRANZ  LISZT- Herbert von Karajan

I created this video at http://www.youtube.com/editor

 

Miniature14:43
Violin Concerto by Tchaikovsky-Salvatore …

Academic Symphony Orchestra of the National Philharmonic of Uk.

 

Les formes de la musique romantique

  • La symphonie

Portée au plus haut degré par Ludwig van Beethoven, la symphonie devient la forme la plus prestigieuse à laquelle se consacrent de nombreux compositeurs. Les plus conservateurs respectent le modèle beethovénien : ainsi de Franz Schubert, Felix Mendelssohn-Bartholdy, Robert Schumann ou de Johannes Brahms. D’autres font preuve d’une imagination qui leur fait dépasser ce cadre, dans la forme ou dans l’esprit : le plus audacieux d’entre eux est Hector Berlioz.

Enfin, certains vont par delà raconter une histoire tout au long de leurs symphonies ; tels Franz Liszt, ils vont créer le poème symphonique, nouveau genre musical, généralement composé d’un unique mouvement et inspiré par un thème, un personnage ou un texte littéraire. Puisque le poème symphonique est articulé autour d’un leitmotiv (motif musical permettant d’identifier un personnage, le héros par exemple), il est à rapprocher de la musique à programme symphoniques.

  • Le lied

Ce genre musical est apparu avec l’évolution du pianoforte vers le piano au cours de la période romantique. Le lied est une musique vocale accompagnée le plus souvent par cet instrument. Le chant est tiré de poèmes romantiques et ce style permet de rapprocher le plus possible la voix des sentiments. L’un des premiers et des plus célèbres compositeurs de lieder, est Franz Schubert, cependant beaucoup d’autres compositeurs romantiques se sont adonnés au genre du lied comme Robert Schumann, Johannes Brahms, Hugo Wolf et Gustav Mahler.

  • Le concerto

C’est Beethoven qui inaugure le Concerto romantique, avec ses cinq concertos pour piano (surtout le cinquième) et son concerto pour violon. Son exemple est suivi par de nombreux compositeurs : le concerto rivalise avec la symphonie dans le répertoire des grandes formations orchestrales.

Enfin, le concerto va permettre à des compositeurs instrumentistes de révéler leur virtuosité, tels Niccolò Paganini au violon, et Frédéric Chopin ou Franz Liszt au piano.

 

 

  1. Piotr Ilyich TCHIKOVSKY scène finale acte 3 le Lac des Cygnes,..

  2. This is the first movement of Beethoven’s 5th symphony.

 

 

COMMENTEZ

 

FLUX

 

 

nouvel6ordre6mondial6danger |
Lapremiereclasseucao |
La debrouille solidaire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Isabellule
| Animateur2011
| Collegederosso1