Archive pour 24 juin, 2012

LE ROMANTISME EN MUSIQUE

http://bits.wikimedia.org/static-1.20wmf5/skins/common/images/magnify-clip.png

Musique romantique

  Berlioz par Signol, 1832   

   Paganini par Ingres  1819

 

 

L’expression musique romantique désigne la période de l’histoire de la musique qui s’échelonne du début du XIXe jusqu’au tout début du XXe. La musique, comme la peinture, est influencée par le romantisme qui, à l’origine, est un mouvement littéraire.

La musique romantique vise à susciter l’émotion, à bouleverser. Le piano-forte, en remplaçant le clavecin, permet désormais d’exploiter de puissants contrastes de dynamique. De la même façon, l’orchestration devient de plus en plus audacieuse et élaborée, d’autant plus que certains instruments, comme par exemple le cor, sont modifiés par les facteurs d’instruments de manière à devenir plus maniables. Les sonorités inventées par les romantiques sont particulièrement colorées et évocatrices, davantage en tout cas que chez des classiques comme Joseph Haydn ou Wolfgang Amadeus Mozart. À la jonction de ces deux courants se situe la puissante personnalité de Ludwig van Beethoven, dont les premières œuvres se rattachent à l’esthétique classique tandis que celles de sa maturité doivent être considérées comme le début du romantisme musical.

Tout au long du XIXe siècle, la musique romantique conservera dans ses caractéristiques une certaine continuité, une homogénéité temporelle de style, que les autres formes artistiques du romantisme ne connurent pas. À la base de cette continuité se trouve peut-être une idéologie philosophique : la musique devenait enfin une réelle forme d’art. La musique commençait à prendre une toute autre dimension : elle n’était désormais plus considérée comme un art mineur, œuvre d’artisans. Par conséquent, ce qui caractérise la musique romantique est surtout l’individualité dans les styles

 

 

  1. Il 1 novembre 2008 a Palazzo Tursi (Genova) è stata consegnata…

  2. Johannes Brahms : Danse Hongroise n° 5 Transcription et arran…

  1. Frederic Chopin Chopin Valse N°17 En La Mineur,,,=Georges Czi…

 

More: www.ilmondoclassico.blogspot.com Berliner Philharmonike…

1978 Vladimir Horowitz TV concert from the White House.

 

 

I created this video at http://www.youtube.com/editor

 

Academic Symphony Orchestra of the National Philharmonic of Uk.

 

Les formes de la musique romantique

  • La symphonie

Portée au plus haut degré par Ludwig van Beethoven, la symphonie devient la forme la plus prestigieuse à laquelle se consacrent de nombreux compositeurs. Les plus conservateurs respectent le modèle beethovénien : ainsi de Franz Schubert, Felix Mendelssohn-Bartholdy, Robert Schumann ou de Johannes Brahms. D’autres font preuve d’une imagination qui leur fait dépasser ce cadre, dans la forme ou dans l’esprit : le plus audacieux d’entre eux est Hector Berlioz.

Enfin, certains vont par delà raconter une histoire tout au long de leurs symphonies ; tels Franz Liszt, ils vont créer le poème symphonique, nouveau genre musical, généralement composé d’un unique mouvement et inspiré par un thème, un personnage ou un texte littéraire. Puisque le poème symphonique est articulé autour d’un leitmotiv (motif musical permettant d’identifier un personnage, le héros par exemple), il est à rapprocher de la musique à programme symphoniques.

  • Le lied

Ce genre musical est apparu avec l’évolution du pianoforte vers le piano au cours de la période romantique. Le lied est une musique vocale accompagnée le plus souvent par cet instrument. Le chant est tiré de poèmes romantiques et ce style permet de rapprocher le plus possible la voix des sentiments. L’un des premiers et des plus célèbres compositeurs de lieder, est Franz Schubert, cependant beaucoup d’autres compositeurs romantiques se sont adonnés au genre du lied comme Robert Schumann, Johannes Brahms, Hugo Wolf et Gustav Mahler.

  • Le concerto

C’est Beethoven qui inaugure le Concerto romantique, avec ses cinq concertos pour piano (surtout le cinquième) et son concerto pour violon. Son exemple est suivi par de nombreux compositeurs : le concerto rivalise avec la symphonie dans le répertoire des grandes formations orchestrales.

Enfin, le concerto va permettre à des compositeurs instrumentistes de révéler leur virtuosité, tels Niccolò Paganini au violon, et Frédéric Chopin ou Franz Liszt au piano.

 

 

  1. Piotr Ilyich TCHIKOVSKY scène finale acte 3 le Lac des Cygnes,..

  2. This is the first movement of Beethoven’s 5th symphony.

 

 

COMMENTEZ

 

FLUX

 

le romantisme en peinture

 

Romantisme le romantisme en peinture dans art spacer(voir le tableau chronologique des mouvements)
spacer dans peinture

 

Définition du mouvement « Romantisme »
Apparu tout d’abord dans la littérature vers la fin du XVIIIème siècle en Angleterre (Constable), le romantisme s’étendra sur toute l’Europe durant le XIXème siècle. Le mouvement romantique se base sur le rejet du rationalisme et du classicisme, s’affranchissant de l’étroite réalité et du froid bon sens. On y préfère l’atmosphère propice aux rêves que l’on trouve dans les romans, on aspire plus à l’idéal, aux sentiments, à l’exotisme, au mystère et à l’imagination qu’à la morne existence journalière. La couleur y acquiert un côté symbolique.On retrouvera toutes ces valeurs dans la littérature, la peinture et la musique. Pour l’école française, les élèves du peintre David seront les grands acteurs de ce mouvement, à commencer par Géricault, Delacroix, Gros et Blake.

http://www.grandspeintres.com/mouvements/romantisme.php

Comme en littérature et en musique, la peinture romantique se caractérise par son goût pour la dramatisation.

De fait, alors que des peintres plus classiques comme Ingres continuent de mettre l’accent sur la clarté du dessin et de la composition (cf. par exemple L’ Apothéose d’Homère où la distribution des personnages est particulièrement bien équilibrée), les romantiques vont préférer soigner l’intensité des couleurs. C’est ainsi que Delacroix, notamment dans Le Massacre de Scio, a scandalisé tout autant par la crudité des couleurs employées que par le sujet.

3maiexecutionp promeneursurlescimesp radeaudelamedusep sciop
Goya, 1814
Friedrich, 1818
Gericault ,1819
Delacroix ,1824

cliquez sur les tableaux ci-dessus pour les agrandir, et lire les explications qui s’y rattachent

 

À ce propos d’ailleurs, les romantiques n’hésitent plus à montrer des scènes violentes, propres à bousculer le public, quitte même à s’inspirer, comme dans le cas du Massacre, de la réalité la plus brutale.

Dans la Fusillade du 3 mai 1808, Goya dramatise son sujet en jouant sur le contraste entre la lumière où se trouvent les paysans espagnols et les ténèbres où sont rejetés les oppresseurs, les soldats de l’armée napoléonienne. Les attitudes physiques des Espagnols sont particulièrement expressives, l’un rejetant ses bras en l’air alors qu’un autre a la tête entre les mains. Les taches de couleurs (cf. le pantalon jaune, la chemise blanche, ainsi que le rouge du sang) accentuent encore la puissance de la toile.

La peinture romantique a imposé de nouveaux thèmes comme l’exotisme et a renouvelé l’intérêt des artistes pour la nature. Il a aussi accordé, une importance accrue aux couleurs. Mais c’est sans doute en faisant du peintre un visionnaire, un créateur au sens plein du terme, que le romantisme a ouvert la voie menant à l’art moderne.

QU’EST-CE QUE LE ROMANTISME ?

Le romantisme n’est précisément ni dans le choix des sujets ni dans la vérité exacte, mais dans la manière de sentir. Ils l’ont cherché en dehors, et c’est en dedans qu’il était seulement possible de le trouver. Pour moi, le romantisme est l’expression la plus récente, la plus actuelle du beau(…) Qui dit romantisme dit art moderne, – c’est-à-dire intimité, spiritualité, couleur, aspiration vers l’infini, exprimées par tous les moyens que contiennent les arts. (Baudelaire, salon de 1846)

 

Le marche au Poisson – BONINGTON

invisible Richard Parkes Bonington  - Marché de poissons près de Boulogne

Le moulin de FLATFOR – JOHN CONSTABLE

http://www.artliste.com/moulin-flatford-john-constable-49-1324-iphone.jpg

 

 

Cette oeuvre est faite par Caspar David Friedrich, en 1818

Les images peuvent être soumises à des droits d’auteur.

34892
WILLIAM TURNER – VENISE  LA GRAND CANAL
 William Turner - Venise, grand Canal

WILLIAM TURNER – VENISE  LE GRAND CANAL

.
Eugène Delacroix, le célèbre peintre, a peint une multitude de toile pendant sa vie, dont La mer à Dieppe, que vous pouvez contempler ici.
delacroix4
commentez
FLUX
space
shadow_rc

nouvel6ordre6mondial6danger |
Lapremiereclasseucao |
La debrouille solidaire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Isabellule
| Animateur2011
| Collegederosso1